Collège Régional des Généralistes Enseignants de Franche-Comté

contact@crge-fc.org

rejoignez-nous

sur facebook

Collège National des

Généralistes Enseignants

Abonnement en ligne

Pourquoi adhérer au CNGE ?

La réponse ici !

BULLETIN D’ADHESION

CRGE Franche-Comté - 2016

CRGE Franche-Comté Maîtres de stage Etudiants en médecine Recherche Liens
E-mail: contact@crge-fc.org

Qu’est-ce qu’un MSU-ECA ?

Il s’agit des maîtres de stages ambulatoires universitaires : les MSU, également dénommés  enseignants cliniciens ambulatoires (ECA).

Un MSU est un maître de stage universitaire : ce terme a été retenu par le ministère de l’enseignement supérieur et met en avant la fonction pédagogique et universitaire ; ECA est également le terme utilisé par les enseignants de la discipline pour souligner le caractère ambulatoire de la formation et leur rôle majeur: ce sont ces maîtres de stages qui auront le plus d’impact sur la formation de l’interne au cours de ses études.

On peut devenir MSU pour 3 types de stages :

Le stage en deuxième cycle : stage de sept semaines destinés aux externes. Il leur permet d’appréhender les spécificités de la médecine générale. Il s’agit d’une occasion unique pour tous les étudiants de découvrir la médecine générale avant l’examen national classant où ils choisiront leur spécialité. Pour certains, ce sera leur seule expérience de médecine ambulatoire.

Le stage dit « de niveau 1 » : accueil d’un interne de médecine générale (en troisième ou quatrième semestre sur les 6 semestres que comprend l’internat de MG) à son cabinet  pour un stage obligatoire de 6 mois à raison de 9 demi-journées par semaine, seul ou en binôme avec un autre ECA. L’ECA doit être présent au cabinet en même temps que l’interne et organiser progressivement les différentes phases du stage.

Le stage dit « de niveau 2 » ou SASPAS  (stage ambulatoire en autonomie supervisée), pour l’instant facultatif et qui concerne 1/2 ou 1/3 d’une promotion selon les facultés : il s’agit de l’accueil de l’interne qui a déjà effectué le stage de niveau 1, avec d’autres MSU, à raison de 9 demi-journées par semaine. L’interne consulte en l’absence du MSU une journée (ou une ½ journée) par semaine. Un temps obligatoire de supervision des consultations de chaque patient vu seul par l’interne doit être programmé.

Que m’apporte le fait d’être MSU ?


- Transmettre mes connaissances et le savoir faire de mon métier, le plaisir d’enseigner.

- Offrir un lieu de formation aux jeunes générations.

- Percevoir une rémunération sous une forme directe : honoraires pédagogiques variant de 150 à 600   euros par mois selon le niveau de l’étudiant et l’organisation du stage.

  Et sous une forme indirecte : les honoraires recueillis par les internes en niveau 1 ou 2, consultants   seuls.

- Mais surtout accueillir de jeunes étudiants à mon cabinet m’offre l’occasion de penser collectivement  ma pratique, d’effectuer une remise à niveau de mes connaissances, de travailler avec l’équipe   d’enseignants du département.

- Faciliter le recrutement de remplaçants et/ou de successeurs et/ou d’associés.


Le métier de MSU prend du temps et n’est pas une source d’enrichissement financier mais personnel.


Le CRGE en Franche-Comté, c’est 250 Maîtres de Stage répartis sur toute la région.

Accueil > Maîtres de stage